Soins médicaux


02 mars 2021

Droit aux prestations de santé

Un citoyen de l’UE peut gratuitement bénéficier en Pologne des soins médicaux s’il :

  • a souscrit une assurance santé dans un autre pays de l’UE valable durant son séjour temporaire en Pologne (par exemple en cas de voyages, d’études ou de la recherche d’emploi en Pologne s’il touche l’allocation chômage dans un autre pays de l’UE). Un citoyen de l’UE peut, dans ce cas, obtenir les soins médicaux en Pologne couverts par les institutions d’assurance du pays dans lequel son assurance santé a été souscrite. Mais ce droit couvre seulement les soins médicaux considérés comme indispensables du point de vue médical, compte tenu de la nature de ces soins et la durée de son séjour en Pologne. Avant de partir pour la Pologne, il faut se munir de la Carte européenne d’assurance santé.
  • est soumis à l’assurance santé polonaise (obligatoire ou volontaire).

Les personnes soumises à l’assurance santé obligatoire :

  • travaillent en vertu d’un contrat de travail ou d’un contrat de commande,
  • sont inscrites à l’office de travail du powiat en tant que chômeurs,
  • mènent une activité économique.

Les personnes travaillant en vertu d’un contrat d’entreprise ne sont pas soumises à l’assurance santé obligatoire.
Si, dans une famille, une personne est assurée, cette assurance couvre aussi : son conjoint, ses enfants (jusqu’à l’âge de 18 ans ou, s’ils font leurs études, jusqu’à l’âge de 26 ans) et ses parents (s’ils habitent avec la personne assurée) si ces personnes-là ne disposent pas de leur propre assurance santé obligatoire.

Les citoyens des autres pays de l’UE qui résident en Pologne d’une manière permanente, qui ne sont pas couverts par une assurance obligatoire peuvent, volontairement, cotiser dans une filiale de voïvodie du Fond national de santé.

Le droit aux soins de santé gratuits est honoré uniquement si l’on bénéficie des services d’un établissement de santé qui a signé le contrat avec le Fond national de santé.

Obtention des soins médicaux

La première visite dans un dispensaire permet de s’inscrire et choisir son médecin du premier contact, appelé aussi médecin des soins médicaux de base (en polonais : POZ).
Pour s’inscrire, les documents suivants sont nécessaires :

  • un document attestant la cotisation à l’assurance santé (par exemple un certificat de l’employeur / le rapport « RMUA » (Rapport mensuel pour l’assuré)/ carte d’assurance ou un document de l’Établissement des assurances sociales, appelé bulletin de paie, comportant une liste de cotisations),
  • le numéro PESEL s’il a été attribué.

Le numéro PESEL (Système électronique général du registre de la population) est un code de 11 chiffres identifiant une personne physique. Le code est composé de la date de naissance, d’un numéro d’ordre, d’un numéro identifiant le sexe et d’un chiffre de contrôle. La demande d’attribution d’un numéro PESEL est déposée à l’office municipal ou communal.

Le médecin du premier contact dispense les soins de base et – en cas de besoin – dirige le patient chez d’autres médecins spécialistes (visites gratuites couvertes par l’assurance santé). La visite préalable chez le médecin du premier contact n’est pas nécessaire pour aller chez : le gynécologue et l’obstétricien, le dentiste (seulement quelques services et soins sont remboursés du Fond national de santé), le dermatologue, le vénéréologiste, le cancérologue, l’ophtalmologue et le psychiatre, ainsi qu’en cas d’accident, de traumatisme, d’intoxication et en danger de mort.
La visite chez le médecin du premier contact est nécessaire en cas de besoin de services hospitaliers (elle n’est pas indispensable en cas d’accident, de traumatisme, d’intoxication et en danger de mort). Pendant l’hospitalisation, les soins, les examens et les médicaments sont gratuitement dispensés.
Les médicaments sont distribués par les pharmacies, en général, selon une ordonnance du médecin :

  • contre un paiement forfaitaire ou;
  • contre un paiement s’élevant à 30% ou 50% du prix du médicament ou;
  • contre un paiement complet – en cas de médicaments non remboursables.

Pour plus d’informations :
www.nfz.gov.pl/ue – Fond national de santé
www.mz.gov.pl  – Ministère de la Santé

https://eures.praca.gov.pl/fr/index.php?option=com_content&view=article&id=83&Itemid=116

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article