Or : Assoiffée d'or, la Pologne compte en acheter 100 tonnes supplémentaires


23 mars 2021

(BFM Bourse) - Sous l'égide d'Adam Glapinski, qui vise un second mandat à sa tête, la Banque nationale de Pologne a déjà doublé ses réserves d'or (à 229 tonnes). Et la banque centrale polonaise compte acquérir 100 tonnes de plus dans les années qui viennent.

C'est un symbole pleinement assumé: pour Adam Glapiński, gouverneur de la Banque Nationale de Pologne ("Narodowy Bank Polski") depuis 2016, les réserves d'or symbolisent la vigueur du pays, tout du moins de son économie.

Arrivant l'an prochain au terme de son premier mandat, Adam Glapiński a déclaré sa candidature à un second mandat, considérant que le rôle exige une continuité nécessitant bien deux fois six ans. Economiste, ayant d'ailleurs eu l'occasion d'observer pendant sa formation le fonctionnement de la Banque de France en tant que stagiaire, Glapiński a milité pour Solidarność dans les années 70-80, avant d'être ministre à deux reprises, puis devenir en 2009 conseiller économique du président Lech Kaczyński, puis d'entrer au conseil de politique monétaire. C'est sur proposition d'Andrzej Duda, l'actuel président, que le parlement polonais l'a élu gouverneur de la banque centrale.

Sa position vis-à-vis de l'or a toujours été claire: en détenir le plus possible. Lundi, lors d’une conférence de presse à Varsovie relatée par l’agence Bloomberg, il a fait valoir que les réserves d'or polonaises avaient plus que doublé pour atteindre 229 tonnes sous son mandat. Le pays avait même été temporairement le plus gros acheteur d’or en 2019, avant de terminer à la deuxième place derrière la Russie, souligne Laurent Schwartz, directeur du Comptoir national de l'or. Outre les achats, Adam Glapiński a également organisé en 2019 le rapatriement de 100 tonnes d'or jusqu'ici stockées pour le compte du pays mais en Grande-Bretagne.

Objectif de 20% des réserves de devises

S'il est réélu, l'économiste compte porter la part de l'or à 20% du total des réserves de devises du pays, au lieu d'environ 9% actuellement. Et les lingots acquis seront bien entendus stockés sur place. "C'est important, entre autres choses, en regard de la façon dont notre pays est perçu", a-t-il indiqué à un journal polonais proche du pouvoir, Sieci.

Parallèlement, Glapiński assure que le rôle de la Banque nationale est d'aider le gouvernement à relancer l'économie et à investir pour l'avenir, notamment en finançant la construction d'une centrale électrique nucléaire.

Si la BNP met en œuvre la politique d'achat d'or que projette son président, le pays détiendrait plus d’or que l’Arabie Saoudite et atteindrait la 17e place au classement des pays en fonction de leurs réserves de métal jaune, selon les calculs du Comptoir national de l'or. "L’or est donc un instrument de souveraineté financière", conclut Laurent Schwartz.

https://www.tradingsat.com/or-MP00000000GC/actualites/or-assoiffee-dor-la-pologne-compte-en-acheter-100-tonnes-supplementaires-959541.html

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article