En Pologne, un historien condamné à s’excuser par un tribunal


25 février 2021

Deux historiens polonais, dont un enseignant au Canada, ont été condamnés le 9 janvier par la justice polonaise à s’excuser publiquement.

Leur tort ? Avoir écrit dans un livre que l’oncle de la plaignante avait aidé les nazis à tuer des juifs en 1943. Le jugement fait bondir cette chroniqueuse canadienne. 

Le quotidien canadien La Presse rapporte que la télévision d’État polonaise a qualifié de “faussaire de l’histoire polonaise” le professeur Jan Grabowski de l’Université d’Ottawa. ‘‘Tout ça parce [qu’il] a osé dire qu’il n’y avait pas beaucoup eu de Schindler polonais [durant la Seconde guerre mondiale]”, poursuit la journaliste, en référence à l’industriel allemand Oskar Schindler qui a sauvé plus de 1 100 juifs du joug nazi en les faisant travailler dans ses usines. “Il y en a eu, bien sûr”, poursuit-elle, mais ...

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article