En Pologne, archiver la contestation


18 février 2021

Depuis fin 2015, et l’arrivée au pouvoir du parti national conservateur Droit et Justice (PiS), la Pologne, qui semblait depuis 1989 se diriger progressivement vers une certaine « normalité démocratique » européenne, est entrée en ébullition. La brutale remise en cause des principes de l’Etat de droit initiée par le nouveau pouvoir, ses relents autoritaires ainsi que l’érosion graduelle des droits civiques n’ont pas laissé la société civile polonaise indifférente. Les occasions de s’indigner et de battre le pavé n’ont pas manqué, que ce soit pour défendre la séparation des pouvoirs, la liberté de la presse, le droit des femmes à avorter ou pour le respect des minorités sexuelles, qui sont devenues le premier des boucs émissaires du pouvoir.

C’est ce tournant historique que s’est donné pour mission de documenter l’Archive de la Contestation en Pologne (APP – The Archive of Public Protests), un projet né de la coopération de dix-sept photographes polonais d’horizons différents. La plate-forme, mise en ligne en 2019, compile des images des manifestations depuis fin 2015, et réunit environ 10 000 clichés. A l’origine du projet, le photographe et artiste visuel Rafal Milach. Pour lui, il se veut un « recueil cherchant à s’affranchir des contraintes, esthétiques et commerciales, propres à la photographie de presse, pour créer une archive qui pourrait être un point de départ pour divers travaux, scientifiques, sociologiques, artistiques ou militants. » Conformément d’ailleurs au profil de certains des auteurs.

« Soutenir les milieux discriminés »

Le travail de la plate-forme pose la question de la frontière entre l’engagement, le militantisme et le travail du photographe. « Au début, en prenant part aux manifestations comme simple citoyen, j’ai commencé à prendre mon appareil photo et à documenter, raconte Rafal Milach. Avec le temps, je me suis aperçu que beaucoup de mes collègues photographes faisaient de même. Non sur commande, mais par besoin personnel, par une certaine posture civique et citoyenne. » C’est ainsi que l’idée de la plate-forme est née.

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/02/15/en-pologne-archiver-la-contestation_6070023_3210.html

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article